Étiquettes

,

L’avènement des médias numériques a forcé le secteur des médias à s’adapter à un nouveau l’auditoire. On peut dire qu’il y a une révolution numérique en marche dans le monde d’actualités qui est provoqué des changements fondamentaux dans la structure du journalisme et des médias.

Le Journalisme dans l’Espace Virtuel

Il semblerait que l’internet a fourni une opportunité pour un nouveau style de journalisme. Plusieurs marques de presse ont une présence dans l’espace virtuel qui est en augmentation dans l’utilisation et la popularité. Aujourd’hui on constate qu’une nouvelle est composée de divers
d’éléments contextuels outre l
écrit. Ces éléments peuvent comprener la photographie numérique haute définition, les vidéos et l’audio. Il peut avoir un lien à sources officiels, une attache audio d’entretien ou une carte géographique interactive dans une actualité en ligne par exemple.  

visuel_multimedia.jpg

L’accent fort est mis sur le contenu plutôt que sur style d’écriture.  Les journalistes ont s’adapte leurs méthodes pour répondre aux attentes d’une nouvelle génération de consommateurs. Les lecteurs des médias d’information ont une capacité d’attention limitée. Ils veulent des articles de nouvelles qui soient courts et clairs.  

L’un des principaux avantages des médias numériques est sa vitesse. Les journaux en ligne peuvent être mis à jour immédiatement avec des actualités en temps réel. Ce n’est pas possible pour la presse écrite en raison des nouvelles se cassent plus rapidement que cela peut être publié en version imprimée.

Pourtant, Il est irréaliste de croire que dans ces circonstances, les sources d’information ont été soumises à la vérification de fait rigoureux. Ces types des actualités peuvent conduire à des problèmes en ce qui concerne la crédibilité et l’exactitude de faire des informations en conséquence. Les natifs de l’ère numérique s’attendent d’obtenir les dernières nouvelles en appuyant sur un bouton, mais ce type de nouvelles ne peut pas toujours être complètement précis.   

Le <<Journalisme Citoyen >> 

En second lieu, les composants interactifs sont une nouveauté trouvée dans journalisme numérique. Il existe des outils en ligne qui permettent aux lecteurs de s’engager avec des actualités. Ils s’attendent à avoir l’option pour pouvoir partager les nouvelles sur des médias sociaux et y participer à une discussion.  

Avant le développement de l’internet et des nouveau technologies médiatiques, la presse a transmis les nouvelles avec peu d’interférences du public. Ce n’est pas le cas actuellement. Les rapports entre des agences de presse et le public ont changé. L’avis et le commentaire ne se limitent plus aux journalistes et rédacteurs. La consommation des nouvelles est maintenant une forme d’activité sociale. De plus, il est devenu pratique courante pour les membres du public à jouer un rôle actif dans le processus d’information.

Dans les espaces publiques médiatiques, les citoyens peuvent produire leur propre contenu concernant une nouvelle. C’est ce qu’on appelle << le journalisme citoyen. >> Les citoyens contribuent les actualités et le multimédia aux agences de presse courantes. À travers le monde, participation d’audience dans la diffusion des principales actualités est en hausse 

arton185.jpg

Je pense que la possibilité de contribuer aux nouvelles est une opportunité profonde pour le journalisme. Malgré les craintes en ce qui concerne la crédibilité, je crois que la participation par le public fournit une source d’information plus authentique dans les nouvelles. Nous ne sommes plus pas les consommateurs passifs des nouvelles. L’interactivité et la participation du public avec les divertissements médiatiques en ligne représent une forme innovatrice de discussion publique sur les questions qui nous affectent dans notre société.   

D’ailleurs, les informations en masse ne viennent pas a des sources sélectives.  Les citoyens peuvent découvrir la vérité d’une actualité en l’analysant contre d’autres sources d’information disponibles sur le web. Il a pour effet de forcer les médias traditionnels à être plus transparents et responsables en conséquence.  

Je crois que la montée de la participation des citoyens dans les reportages d’actualité à la suite des médias numériques est un développement positif pour le monde du journalisme. La rupture des barrières entre le public, les médias et le gouvernement conduira à une société plus transparente et donc plus démocratique.  

Mes sources :
  1. Horizons Médiatiques, ‘Ces formations en journalisme axées sur les nouvelles technologies,’ le 28 Avril 2015. https://horizonsmediatiques.fr/2015/04/ces-formations-en-journalisme-axees-sur-les-nouvelles-technologies/
  2. Le Soleil Online, ‘L’impact du numérique sur le traitement de l’information et les médias traditionnel’ le 10 février 2017. – See more at: http://www.lesoleil.sn/component/k2/item/61243-l-impact-du-numerique-sur-le-traitement-de-l-information-et-les-medias-traditionnels.html#sthash.1VCDUyRq.dpuf
  3. The Guardian, ‘The rise of citizen journalism’, le 11 juin 2012. https://www.theguardian.com/media/2012/jun/11/rise-of-citizen-journalism

 

 

 

Publicités